Marche Afghane

Origines

Edouard G. Stiegler a séjourné pendant une année en Afghanistan lors d'une mission d'assistance économique. Il était un adepte convaincu des doctrines, conseils et pratiques du Dr Hanish qui avait exposé les effets salutaires des exercices respiratoires dont l'origine est la Perse Zoroastrinienne. En Afghanistan Edouard G. Stiegler a pu observer les Maldars, ces caravaniers marchands qui parcouraient jusqu'à 700 km d'une seule traite, s'arrêtant juste pour les bivouacs nocturnes. Il remarquait leur incroyable vitalité. Il constatait alors que leurs rythmes respiratoires s'apparentaient à ceux prônés par la Dr Hanish.

Principes

A la croisée de l'exercice physique et de la méditation, la marche afghane met la respiration nasale au centre de la pratique. La synchronisation des pas et de la respiration à différents rythmes selon le terrain et la distance augmentent la performance physique.

Bienfaits

Pratiquer la Marche Afghane procure des bienfaits tant au niveau physique que mental :

- Rééquilibre la posture corporelle
- Développe la capacité respiratoire
- Améliore la concentration
- Stimule le métabolisme de base
- Active l'énergie vitale
- Aide à la gestion du stress
- Renforce la confiance en soi
- Développe l’endurance

Pour qui ?

Pour tous ! La marche afghane est un bon moyen pour aller à son propre rythme. Toute personne dans sa vie quotidienne ou dans sa pratique sportive trouvera dans la marche afghane une amélioration de sa capacité physique et respiratoire.

Références

Edouard  G. Stiegler : "Régénération par la marche Afghane" (réimpression chez Guy Trédaniel)

Ecole France Marche Afghane : https://www.leclezio-sophrologie.com/